Nicolas Le Bec ne sera pas le chef du futur restaurant du Palais Garnier

Alors qu'il l'avait annoncé lui même en 2008 et sans aucune autre confirmation, le chef Nicolas Le Bec a annoncé qu'il ne sera finalement pas le chef du futur restaurant du Palais Garnier à Paris qui doit ouvrir ses portes à l'été 2011. 
Il y a quelques semaines Nicolas Le Bec indiquait également qu'il allait se retirer de son restaurant deux étoiles de la rue Grolée à Lyon pour se concentrer sur son nouveau restaurant "Rue Le Bec" et sur un projet d'ouverture à Montpellier avec Franck Argentin (RBC), un distributeur de mobilier également installé à Lyon Confluence. La rue de Nicolas Le Bec ne semble plus mener vers l'Opéra. On parle d'autre projet parisien à Bercy Village ou dans les aéroports parisiens.   

Nicolas Le Bec, 37 ans, formé par des chefs prestigieux comme Jean-Pierre Vigato, Jacques et Laurent Pourcel ou Alain Passard, a obtenu en 2003 sa première étoile au restaurant Les Loges à Lyon, étoile qu'il a conservée l'année suivante après l'ouverture de son restaurant homonyme. En 2007, il y décroche une deuxième étoile. En 2009, il se concentre sur l'ouverture de son restaurant "Rue Le Bec" dans le nouveau quartier Confluence à Lyon.

Le Palais Garnier a été inauguré en 1875. Dès son ouverture Charles Garnier, l’architecte, envisage la création d’un restaurant. Son projet ne verra pas le jour par faute de moyen. Deux autres tentatives furent initiées par les directeurs du théâtre en 1973 par Rolf Liebermann puis en 1992 par Hugues Gall et Pierre Bergé, mais ne virent pas le jour pour des raisons similaires.

En mars 2007, le directeur de l'Opéra en place, Gérard Mortier, devant la concurrence internationale des maisons d’opéra et dans une volonté d’ouvrir l’opéra à de nouveaux publics décide de relancer le projet au travers d’un appel d’offre. En juillet 2008, le projet Gumery présenté par Blanc Restauration est retenu par l’Opéra.

Les travaux débutés à l’été 2010 se termineront à l'été 2011, permettant à la salle de restaurant d’ouvrir ses portes, dans la continuité de l'histoire du Palais Garnier, après 135 années d’attente, pour le plus grand bonheur des quelques 700.000 visiteurs. Le restaurant pourra accueillir jusqu'à 200 places assises, sans compter la terrasse qui pourra recevoir jusqu'à 220 places supplémentaires.

<