Manger éthique à Edimbourg

Mel Cohnant et Steve Brown avaient les ingrédients pour réussir leur recette !

Leur jeune âge, leur expérience commerciale étoffée, 1 million d'euros d'investissement personnel, le tout saupoudré d'une idée à la mode: l'écologiquement correct. Ds ont laissé mijoter jusqu'à fin novembre dernier, date de l'ouverture du premier restaurant Pickledgreen à Edimbourg, en Ecosse.

Le mélange est simple et sans prétention: une décoration àla peinture organique, des appareils ménagers à consommation énergétique défiant toute concurrence, des ingrédients bio et produits localement. Le tout à la carte sur place, au bureau ou à la maison grâce à unservice de livraison.

Une attention particulière est portée auxdéchets, qui seront transfonnés en compost par une organisation caritative, et aux eaux usées, qui seront bien sur recyclées. Côté management, là encore, il s'agit de suivre une ligne éthique: chaque restaurant -la chaîne devrait compter cinq enseignes d'ici à 2014, en Ecosse et dans le nord de l'Angleterre - devra employer et former au moins trois personnes sans domicile fixe chaque année. Les jeunes entrepreneurs à l'esprit éthique tablent sur un chiffre d'affaires de 1 million d'euros pour une masse salariale de 50 personnes.