L'Opéra Garnier : le projet de Rolf Liebermann 1973

Histoire d'un restaurant à l'Opéra Garnier :
Les deux restaurants de la Cinquième République
et autres traditions de loge

Comme l’indique Alain Moreau (opus déjà cité), en dehors des buffets affermés et disposés au cours des années dans les Foyers et/ou la Rotonde du Glacier, les deux sites propices au maintien d’une tradition du cocktail/dîner/souper furent jusqu’aux années 80, la loge de l’Empereur où
le repas pouvait être servi à l’arrière et les loges de face décloisonnées pour recevoir une trentaine de personnes, les aménités se limitant alors aux rafraîchissements.


II- Un nouvel emplacement pour le restaurant
       Rolf Liebermann 1973
La Rotonde des Abonnés ou le Deuxième Restaurant

Convaincu par Marcel Landowski et Hugues Gall, Rolf Liebermann quitte en 1972 l’intendance de l’Opéra de Hambourg dont il a fait la première scène du monde. Nommé en 1973 Administrateur de l’Opéra, il s’attelle non seulement aux questions artistiques, mais à un projet de restaurant.

Cette fois l’emplacement choisi est la fameuse Rotonde des Abonnés primitivement destinées à l’entrée des spectateurs arrivant en voiture, particulièrement les Abonnés. Située sous la salle, elle montre à l’intérieur du zodiaque ornant le centre de sa voûte la fameuse signature cryptée en lettres arabes :

« Jean Louis Charles Garnier, architecte, 1861-1875 ».

A l’origine, un grand divan circulaire (une borne) à dossier recouvert de tissu grenat servait de présentoir à Mercure, le véritable messager de l’architecte, qui fut promptement remplacé par Sainte Cécile.

L’intention de Rolf Liebermann est bien évidemment motivé par le besoin d’offrir un service réclamé depuis longtemps et dont il pense également tirer avantage économiquement.

L’ensemble des documents ci après (copie des courriers et cahier des charges, extrait du dossier en cours d’inventaire au service Archives du Ministère de la Culture) démontre que les services intéressés -architecture, conservation, animation-, est en harmonie avec la demande de l’Administrateur.

On trouvera le nom de la société Promotour (préférée à la SCIC) chargée des études et dont la mission est facilitée par la demande qui comprend tous les types de restauration à la seule condition qu’il s’agisse d’un établissement permanent.

Les désaccords sur d’autres points survenus entre Jean Salusse, devenu président  du conseil d’administration de la RTLN, et la mort de celui-ci, expliquent que le projet, auquel tenait particulièrement Rolf Liebermann, n’ait pas vu le jour malgré les auspices favorables du départ des études.

Hugues Gall parle aussi des arbitrages qu’il fallut faire en faveur de la création artistique et de la reconstruction de la galerie de la location. Il y a aussi la porosité au bruit et aux odeurs du bâtiment. Il y avait aussi le manque de place chronique et la Rotonde des Abonnés sera alors attribué à Carolyn Carlson et son groupe pour leurs répétitions.

Télécharger la mission complète Opéra Garnier
Télécharger le Carnet d'identité de l'Opéra Garnier
L'Opéra Restaurant