Histoire de la Maison Ladurée

L'histoire des salons Ladurée débute en 1862 lorsque Louis Ernest Ladurée, meunier originaire du sud-ouest, ouvre une boulangerie au 16 rue Royale à Paris. A cette époque, la Madeleine est un quartier d’affaires en plein développement où les plus grands artisans du luxe français s'installent.  En 1871, alors que le baron Haussmann donne un nouveau visage à Paris, un incendie permet la transformation de la boulangerie en pâtisserie. Ces travaux sont l'occasion de confier la décoration au célèbre peintre affichiste Jules Chéret. Ce dernier s’inspire des techniques utilisées pour les plafonds de la Chapelle Sixtine et de l’Opéra Garnier et les intégrant à son oeuvre.

Jules Chéret donne profondeur et relief aux plafonds, qu’il orne d’anges joufflus et en particulier « l’ange Pâtissier » qui inspirera plus tard toute la charte graphique de la maison.

Sous le second Empire, les cafés se développent et sont de plus en plus luxueux. Ils font courir la belle société parisienne et deviennent les lieux de rendez-vous les plus prestigieux de Paris.

Au début des années 1900, la femme d'Ernest Ladurée, Jeanne Souchard, a l’idée de mélanger les genres : le café parisien et la pâtisserie, et donne ainsi naissance à l’un des premiers salons de thé de la capitale. Le salon de thé aura un avantage certain sur les cafés : celui de pouvoir accueillir les femmes en toute liberté.

L’ouverture d’un salon au 1er étage est réalisée en 1930 par Pierre Desfontaines, petit cousin de Louis Ernest Ladurée.

En 1993, séduit par le concept et l'atmosphère, David Holder et son père Francis Holder décident de racheter le salon de la Madeleine. Cinq ans plus trad, en Septembre 1997, ils ouvrent une seconde boutique au 75 avenue des Champs Elysées. La boutique est décoré dans le luxe du style Napoléon III où le marbre ancien côtoie les frises d’époques.

La même année, s'ouvre une troisième boutique au coeur du grand magasin du Printemps, Boulevard Haussmann au premier étage de la mode.

Depuis cette date, le groupe Holder développe la marque Ladurée dans les principales capitales du monde.

 

Ladurée Champs Elysées
« Un temple de la gastronomie sur la plus belle avenue du monde »
75 Avenue des Champs Elysées Paris VIII

David Holder, Président et son père Francis Holder, fondateur du groupe Holder – ont ouvert en septembre 1997 un nouveau Laduréeau 75 Avenue des Champs Elysées, recréant l’atmosphère raffinée de la rue Royale en un lieu unique, symbole de « l’art de vivre à la française ».

Tous les jours de l’année, de 7 heures 30 à minuit, La maison sert petit déjeuner, déjeuner, thé, dîner et souper, pour environ 3 000 clients par jour.
Au rez-de-chaussée, la verrière « Eiffel » et la terrasse offrent une vitrine sur les Champs Elysées.

Le bar, très couru à partir de 19 heures, sert à toute heure des cocktails classiques ainsi qu’une offre variée d’apéritifs et de digestifs.
On peut aussi s’installer au bar pour déjeuner rapidement.

Au premier étage, une enfilade de salons dédiés aux égéries de l’époque « Paeva », « Castiglione », « Mathilde » ainsi que la Bibliothèque et la Chocolaterie proposent des atmosphères différentes reconstituées dans le style Second Empire par le décorateur Jacques Garcia.

La carte du Restaurant évolue sans cesse au rythme des saisons et des créations. Le macaron, petit gâteau rond à la fois moelleux et croustillant, reste le produit emblématique de la maison.
Chaque saison nous lui rendons hommage en créant un nouveau parfum. Nous travaillons notre palette de couleurs autant que celle des saveurs. La couleur constitue un effet essentiel à la séduction. Notre savoir faire résulte en un savant mélange des arômes et des nuances. Pour Ladurée, la gourmandise est toujours synonyme de beauté.

 

Ladurée Rue Royale
« La maison mère »
16 rue Royale Paris VIII

Ce salon de thé créé en 1862, décoré de boiseries et de fresques d’origine simplement restaurées, voit s’épanouir sur ses plafonds des anges pâtissiers et des égéries gourmandes.
Dans les salons, les habitués côtoient les personnalités et les visiteurs du monde entier.
La carte, renouvelée au rythme des saisons, propose une cuisine simple et savoureuse, qui a fait de tout temps la réputation de la maison.
Les inconditionnels viennent y déguster les meilleurs macarons de Paris, les croissants fourrés et les douceurs issues de la grande tradition pâtissière de Ladurée.

 

Ladurée au grand magasin du Printemps de la Mode
« Un salon de thé au coeur des grands magasins »
62 Boulevard Haussmann Paris IX

Idéal pour une pause gourmande dans une journée trépidante, Ladurée a ouvert un havre de douceur et de raffinement au coeur d’un grand magasin prestigieux le Printemps.
En reprenant les recettes qui ont fait la réussite de la rue Royale, Ladurée propose une carte légère, rapide et ensoleillée.

Ladurée au grand magasin du Printemps de la Maison
« Ladurée s’expose dans le nouveau temple de la gourmandise, au deuxième étage du Printemps de la maison »
62 Boulevard Haussmann Paris IX

C’est dans un décor Napoléon III et empreint du style de la marque que s’exposent, comme une leçon de gourmandise, les collections de Ladurée.

 

Ladurée rue Bonaparte
« Ladurée passe la seine et s’installe rive gauche »
21 rue Bonaparte Paris VI

Situé au coeur de Saint-Germain-des-Prés, le salon de thé Ladurée est une invitation à la gourmandise, un hommage à l’élégance et à la tradition.
Reparti sur deux niveaux, l’ensemble du salon a été conçu confortable, feutré et intime dans l’esprit d’une maison privée.