La détox débarque au restaurant

La détox (détoxification) concerne la dépollution, neutralisation ou transformation de toutes les toxines, mucus ou congestions qui ont tendance à s'accumuler dans l’organisme. Habituellement, ces toxines sont éliminées par nos organes émonctoires (peau, poumons, foie, reins, intestins), dans les limites des capacités de ces organes.

Les quatres axes d’élimination principaux sont:
- les voies respiratoire : poumons, bronches, gorge, sinus et le nez éliminent les déchets gazeux que nous inhalons ainsi que certains déchets sous forme de glaires.
- les voies intestinales : le foie, les intestins et le colon sont les principaux organes d’élimination
- les voies urinaires : les reins et la vessie éliminent les résidus toxiques contenus dans le sang sous forme d’urine
- la voie cutanés : la peau élimine les toxines sous forme de sueur ou de sébum.

L’intestin intervient le premier et représente le premier rempart de détoxification. Le foie réagissant en deuxième intention  filtre le sang et favorise ainsi l’évacuation des bactéries et des toxines des intestins après digestion.
Lorsque  les organes (foie, reins, intestins, poumons, peau) servant à l’élimination des déchets (émonctoires) ne parviennent plus à gérer une trop grande quantité de déchets, les toxines s’accumulent dans l’organisme et encrassent les cellules.

Les principales sources de toxine :
La principale source d'apport en toxine est l’alimentation (pesticides, métaux lourds, et autres poisons).
Il convient également de prendre en compte l’air ambiant, l’utilisation de médicaments ou de drogues, que ce soit de manière ponctuelle ou chronique.
Ces substances aux propriétés toxiques sont appellées "xénobiotique".
Les facteurs principaux d'intoxication qui peuvent surcharger nos organes émonctoires par leur acculumation sont les suivants :
- pour la peau : les savons alcalins, les crèmes de beauté, les déodorants. La plupart des substances appliquées sur la peau inhibent la respiration cutanée. Les produits de beauté devraient être comestibles car la peau est aussi un organe d'absorption.
- pour les poumons : pollution atmosphérique, fumée, les blocages émotionnels (ils diminuent l'amplitude respiratoire),
manque d'exercice (l'exercice physique est le meilleur stimulant naturel de la respiration).
- pour le foie : alcool, tabac, cacao, excitants, sucre et aliments raffinés, produits chimiques, excès de graisses animales et manque d'aliments végétaux
- pour les reins et les instestins : le sel, le manque d'eau, les aliments dénaturés. Une bonne évacuation intestinale, plusieurs fois par jour, est essentielle pour ne pas réabsorber les toxines éliminées dans le côlon.


Les effets de l’âge :
Jusqu’à 30 ans le corps réagit, s’adapte et élimine les déchets. Mais au delà le processus de déconstruction (catabolisme) prend le dessus sur la construction (anabolisme), le nombre de déchets augmente et il est difficile d’éliminer cet excèdent.
Ce protocole s’accélère et s’amplifie au fur et à mesure de l’avancée de la vie. Le manque de mouvements, l’alimentation préfabriquée actuelle, la maladie sont autant de facteurs supplémentaires accélérateurs.


Les effets des saisons :
En hiver, le corps tourne au ralenti et nous serions plutôt prédisposés à diminuer notre activité. Il est compliqué d’entretenir sa forme physique, de manger des fruits et légumes frais, la dose de soleil est moins forte, le moral est bas ; tous ces facteurs mettent au ralenti nos métabolismes et sont renforcés par une prédisposition ancestrale.
A l’approche du printemps nous nous trouvons en déphasage avec la nature et nous sommes fatigués et moroses. Ce sentiment général peut s’accompagner d’une paresse intestinale et hépatique.


Cure de détoxification :
"Mangez sainement - Bougez" et "Buvez-Eliminez":

- Adopter une alimentation saine : éviter les protéines animales (lourdes à digérer), les produits préfabriqués (riches en conservateurs et exhausteurs de goût). Les repas seront pris dans le calme en mastiquant suffisamment pour stimuler les enzymes salivaires.
- L’activité physique stimule votre métabolisme de base et optimise les échanges d’eau de son corps.
- Buvez beaucoup pour faciliter le drainage des toxines hors du corps
- Stimulez le système lymphatique au travers d'exercice de respiration, de massage ou de sport.

La détoxification peut être le point de départ de bonnes résolutions pour une hygiène alimentaire optimisée.
Retrouvez la liste des aliments et herbes détoxifiantes. Privilégiez une alimentation hypotoxique qui favorise les légumes de saison assaisonnés avec une huile riche en oméga 3 (comme le colza ou la noix).
Abusez des aliments de plaisir et santé comme les herbes aromatiques, épices, fibres (légumes secs, fruits secs), produits complets comme pain, pates.
Pour la plat principal utilisez plutot des poissons gras, produits de la mer, riche en EPA et DHA acides gras indispensables pour la performance.
Diminuez la consommation d’alcool, de tabac, de café encourageant la production de toxines. Gérez votre stress en consommant davantage de magnésium.

Tous ces principes sont du bon sens, mais la détoxification passe obligatoirement par une aide hépatique.
Le radis noir, le pissenlit, le romarin, le thé vert pour leur action globale cholagogue, cholérétique, diurétique sont des végétaux indispensables pour cette cure de détoxification. La vitamine C permet l’élimination urinaire des toxiques et participe à la lutte contre les radicaux libres. Les vitamines B et E , le sélénium anti métaux lourds, le zinc antidote des effets du plomb et du cadmium, la richesse en acides aminés soufrés contenus dans la protéine de riz sont autant d’atouts supplémentaires pour aider le foie à remplir sa fonction de détoxification. On retrouve tous ces actifs dans le B Concept Détoxifiant que l’on prendra à raison de 2 à 3 gélules milieu de matinée avec un grand verre d’eau.

Quel sont les autres traitements pour une détoxification ?
Pour les personnes souhaitant aller au delà des conseils de bons sens, et des solutions naturelles, abordées ci-dessus, d'autres solutions plus ou moins efficace existent pour détoxifier l'organisme.
- cure de boissons drainantes (ex: SanTox, boisson alimentaire drainante à base d’extraits de plantes. Cette boisson drainante permet une action dépurative.)
- pose de patchs (ex: les patchs Kinotakara qui stimulent le système lymphatique)
- utilisation d’appareils détoxifiants (ex: physiodétox qui consisite à une électrolyse par les pieds)

Retrouvez les premiers menus détoxifiants et antioxidants dans les restaurants parisiens.