Des anti-âges aux menus

Des élixirs de jeunesse se cachent dans nos assiettes. Pour les trouver, suivez la piste.

On a tous envies de ne pas vieillir et rester en pleine forme.
Le pari n'est pas impossible à condition de prendre soin de soi: rythme de vie régulier, pas de tabac et surtout des antioxydants plein l'assiette.
En quelques années, ces élixirs naturels de jeunesse se sont hissés au rang des superstars de l'alimentation. Logique, puisqu'ils nous évitent de "rouiller" trop vite.

Les ennemis numéro un de notre carrosserie?
Les radicaux libres. Derrière ce nom bizarre se cachent des molécules très instables qui oxydent tout ce qui se trouve sur leur passage. Qui dit oxydation de nos cellules dit aussi endommagement, et donc rides par exemple.
Antidotes aux radicaux libres, les antioxydants (également appelés antiradicalaires) circulent dans tout le corps. Ils sont là pour doper nos défenses et protéger coeur et artères.
Ils sont également bons pour le cerveau et la mémoire. Outre le fait qu'ils luttent contre la formation des rides, ils sont également de formidables toniques veineux. Il serait vraiment dommage de se priver de tous ces bienfaits.
Variez les plaisirs Les sources alimentaires d'antioxydants sont multiples.
Elles sont regroupées en plusieurs familles.
Les vitamines. Pas n'importe lesquelles! La vitamine C des agrumes, cassis, brocolis...
la liste est longue. Et la vitamine E, présente dans les graisses végétales.
Les minéraux. Principalement le zinc et le sélénium, abondants dans les fruits de mer et les poissons.
Les pigments. Dont le carotène, faciles à repérer car ils colorent les végétaux en jaune-orange et vert foncé. Ainsi que les anthocyanes, présents dans les fruits rouges.
Les polyphénols. Raisin, thé, chocolat, vin et végétaux en sont particulièrement bien pourvus. Ils regroupent des centaines de composés dont les flavonoïdes et les tanins.

Comment obtenir sa ration d'anti-âge?
En consommant de l'huile et en misant sur les fruits et les légumes. Plus ils sont mûrs et colorés et plus leur pouvoir est élevé. Inutile de privilégier un produit ou un des composants car tous les antiradicalaires agissent en synergie. Il suffit de forcer la dose pour récupérer plus vite après un rhume, surtout si l'on fume ou si l'on s'expose beaucoup
au soleil. En hiver, les fruits exotiques et les carottes sont les meilleures sources.
Et pas de surdosage à craindre à la différence des compléments alimentaires.

De plus en plus de chefs s'intéressent de près à ces bienfaits apportés par l'alimentation. Ainsi le chef Pascal Jounault, chef de la Villa Spicy à Paris, propose depuis la rentrée un menu détoxifiant et antioxydant sur sa carte.